Charlie + Charlotte

Posté le

Informations


Titre : Charlie + Charlotte

Titre VO : Love and other unknown Variables

Auteure : Shannon Lee Alexander

Maison d’éditon : PKJ

Date de parution : 15 septembre 2016

Nombre de pages : 416

Incipit : ”Les geeks sont à la mode.”

Excipit : ”Ça ne changera pas la fin.”

 

Il est le geek ultime, elle a une âme d’artiste ; quand leur deux univers se rencontrent, c’est le big bang.

Charlie n’a aucun doute sur son avenir, il est persuadé qu’un jour il résoudra les grands mystères de l’Univers. Mais lorsqu’il effleure le tatouage de Charlotte, ses certitudes s’envolent : l’amour est entré dans l’équation. Il est prêt à tout pour elle, quitte à mettre en péril sa carrière académique. Sans comprendre, il accepte toutes ses requêtes, même s’il sent bien qu’elle cache un terrible secret…

 

Ma première impression sur ce livre a été de me demander sur quoi est-ce que je suis tombée? Ça ne parlait que de mathématiques, de sciences, de professeures de littérature et d’amie un peu folle. Mais malgré les longueurs, je n’ai pas arrêté. Et puis je suis tombée sur la révélation et l’intrigue a complètement changé. Mon impression actuelle sur le livre? Un majestueux et impressionnant chef-d’œuvre.

J’ai passé les quarante dernières pages à pleurer, grimacer de désespoir et à chercher des mouchoirs. Définitivement, cette romance n’est pas pour les cœurs trop sensibles qui refusent de pleurer un bon coup. J’ai pleuré pour Mme Dunwitty, j’ai pleuré pour Charlotte, j’ai pleuré pour Mme Finch, j’ai pleuré pour Charlie, pour Becca, pour Greta et pour James. Maintenant, vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas prévenu.

Néanmoins, les longueurs et les incompréhensions ont freinées ma lecture. N’utilisant aucun verbe de parole, l’auteure se fit sur la logique de ses lecteurs pour savoir qui dit quoi, ce qui est une erreur monumentale. Oui, ça marche de temps en temps, mais pas tout le temps, et surtout pas dans des dialogues où les personnages font autre chose en même temps et rajoutent des éléments après leur “ligne de dialogue attitrée”, parce que ça devient mêlant. C’est là l’un des points négatifs que j’ai pu trouver.

Pour ce qui est d’un deuxième, certains personnages n’étaient pas assez développés ou ne prenaient part à l’histoire que pour faire avancer la romance entre Charlie et Charlotte. Et bien sûr, je parle de Greta et de James. Ce sont les meilleurs amis de Charlie, mais on ne les voit faire aucune action importante alors que pour des personnages secondaires, ils devraient occuper une place plus grande. è

!! Attention spoiler !!

Pour nous remonter un peu le moral à tous, j’ai trouvé que certains points de l’intrigue, comme le cancer de Charlotte, étaient vraiment bien expliqués, et très bien décrits. On ne la voit pas comme une cancéreuse au début du livre, parce qu’il n’y a rien qui pourrait nous le faire penser, mais aussitôt qu’on connaît la vérité, on redécouvre certains passages qui nous apparaissent alors comme des indices flagrants. J’entends par là du régime sans sucre que lui impose sa sœur ou son besoin presque vital d’avoir un peu plus de temps pour elle. Bien sûr, il y en a plein d’autres, mais tous vous les dire reviendrait à vous spoiler plus que nécessaire.

!! Fin spoiler !!

J’ai aimé l’évolution que subi le personnage de Charlie. Au tout début, son esprit est tellement rationnel qu’il ne comprend même pas comment on pourrait avoir de l’espoir à l’infini et à la fin, il se surprend lui-même à penser que les nombres, c’est complètement con. Il se prend même à aimer la littérature, et surtout Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur et Atticus Finch, lui qui était complètement partant pour en faire baver à la nouvelle prof de littérature de Brighton. L’effet qu’à Charlotte sur son cerveau, la façon dont il voit les choses et se force presque à les voir différemment m’a complètement fait fondre et j’ai eu un gros coup de cœur pour Charlie Hanson. Tout comme le personnage de Mme Dunwitty que vous découvrirez en vous faisant votre propre version de l’histoire.

Bref, je donne à ce roman une note de 3,5/5, parce que je n’ai pas osé lui mettre un 4 et que je trouvais qu’un 3 n’était pas à la hauteur non plus.

Camotmille

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.